T-E-A - the end

Publié le

Eh oui, j'ai beau faire durer le plaisir, même les meilleures choses ont une fin. Il a donc fallu rentrer en France.

L'avion était prévu pour 16h et des boulettes, on avait donc toute la matinée pour baguenauder à Halifax (et faire les valises).

Direction les quais, pour changer. Mais cette fois, avec l'intention de visiter le musée maritime de l'atlantique.


Superbe même si j'ai trouvé décevante la partie sur le Titanic. La partie sur l'explosion d'Halifax était, en revanche, super intéréssante et très émouvante.

J'ai découvert ce qu'était un Kraken et aussi, ce drôle de bidule :



Un pédalo de chasse, ouais m'sieurs-dames!

Bon, ensuite, on a grignoté un muffin cranberries du bout des dents (pas envie de partir), fait notre photo mémorable avec les kiltés et quitté l'hotel, quitté la ville.... dans un taxi fou, sous un soleil de plomb.


Sur la route, je ne voyais que ces panneaux :

(bon, là on les voit pas mais dessus c'est écrit "wrong way", si c'est pas un signe çà?!)

Arrivées à l'aéroport, tout commence à se compliquer. On tombe sur une cruche qui enregistre nos bagages n'importe comment. Il faudra en récupérer la moitié à NY, pis en fait non, pis si, pis non, pis on sait plus et je finis par me fâcher (pas top de faire la chieuse juste avant la douane). Bon, finalement, on refait la queue, on repasse au guichet voisin et tout roule (pov' tâche!).

On arrive enfin dans la "salle d'attente" et là... SURPRISE!!!



Je vous le donne Emile, le seul coucou en retard, c'est le notre! (celle qui dit que j'ai pleuré dans l'avion est une cafteuse).

On est parties avec tellement de retard qu'on a évidemment loupé la correspondance à NY puisque notre avion NY-Paris a décollé avant l'Halifax-New-York...

Patience patience...

Arrivées à NY, il faut encore attendre donc, un petit repas sur le pouce vite-fait.

Voici à quoi ressemble un menu pour 1 personne :



Donc, nous l'avons mangé à 2 et pas tout fini!

Nous avons ensuite rejoint le troupeau qui partait pour Paris (composé en partie d'une magnifique troupe de pompom girls... no comment!).
Voyage nul, 2 gamines américaines dans le dos qui ont piaillé toute la nuit (avec un papa qui ne savait pas les tenir).

Arrivée à Paris ultra-stressante (à 11h00 au lieu de 7h30) : la France, c'est très très bruyant.  Le taxi était très très con, ne devait pas avoir son permis de conduire et a failli écraser un piéton. La CB du boulot avait trop chauffé, pas de trains... Finalement si, mais pas de place assise...

Bref, à l'arrivée, j'avais besoin de sommeil, d'une bonne douche et de çà :


... pour faire repartir mon petit coeur brisé!

Publié dans flopeanuteries

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cerise violette 18/07/2008 21:27

Tu vas y retourner .Tu vas y retourner. Tu vas y retourner Tu vas y retourner Tu vas y retourner Tu vas y retourner Tu vas y retourner Tu vas y retourner Tu vas y retourner Tu vas y retourner Tu vas y retourner Tu vas y retourner Tu vas y retourner Tu vas y retourner Tu vas y retourner Tu vas y retourner Tu vas y retourner Tu vas y retourner Tu vas y retourner Tu vas y retourner , AVEC MOI !Bises

flo 19/07/2008 22:40


Avec plaisir! Je pense que ta compagnie me plairaît!